Carnet

Vue 329 fois
04 juin 2021

Décoration - 37e et 38e sessions du Conseil des Ministres : des personnalités décorées dans l’OIPA/CAMES

En marge de la cérémonie de clôture du Conseil des Ministres du CAMES, dix (10) personnalités ont été décorées dans l’Ordre International des Palmes Académiques du CAMES (OIPA/CAMES).

 

Au nombre des personnalités distinguées, on peut citer :

Au grade de Commandeur

 

Dr Eléonore YAYI LADEKAN, Maître de Conférences en Chimie organique, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique de la République du Bénin

 

Pr BAKAYOKO-LY Ramata, Professeur titulaire de Pédodontie, ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique de la Côte d’Ivoire

 


Au grade de Chevalier

 

Pr N’GUESSAN YAO Thomas, Prof. titulaire de Chimie organique et structurale à la retraite

 

Pr ARKHUST Patricia Marie Bomoh épse NEBOUT, Professeur titulaire de Didactique des disciplines (Sciences de l’éducation), École Normale Supérieure d’Abidjan (République de Côte d’Ivoire) 

 

Dr KOUADIO Kouamé Georges, Maître de conférences en Sciences de l’environnement (Chimie), École Normale Supérieure d’Abidjan (République de Côte d’Ivoire)

 

Pr N’DA Gbein Paul, Professeur titulaire en Sociologie politique, École Normale Supérieure d’Abidjan (République de Côte d’Ivoire) 

 

Pr TIDOU Abiba Sanogo épouse KONE, Professeur titulaire d’écologie générale/Ecotoxicologie, Université Jean Lorougnon Guédé (République de Côte d’Ivoire)

 

Pr KOFFIE Céline Yolande épse BIKPO, Professeur titulaire de Géographie, Université Félix Houphouët-Boigny (République de Côte d’Ivoire)

 

Pr KOBEA Toka Arsène, Directeur de Recherche de Physique (Géophysique), Université Félix Houphouët-Boigny (République de Côte d’Ivoire)

 

Pr YOBOUE Véronique Aya, Professeur titulaire de Physique, Université Félix Houphouët-Boigny (République de Côte d’Ivoire)

 

Au nom des récipiendaires, le Pr N’GUESSAN Yao Thomas, Professeur de Chimie, à la retraite et membre de l’ASCAD, a exprimé sa gratitude aux membres du Conseil des Ministres du CAMES, en affirmant que de part cette distinction, l’institution « de manière résolue, mais inéluctable marche vers son destin ».

« Le CAMES contribuera à prendre de l’ampleur pour le salut de notre Enseignement Supérieur et de notre Recherche, socles indispensables au développement scientifique du continent, l’Afrique ne pourra sortir de cette gangue appelée sous-développement qu’à ce prix », a-t-il ajouté.



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.