Carnet

Vue 25 fois
08 mars 2022
Enseignants-chercheurs et Chercheurs guinéens

Décoration - Conakry : Décoration dans l’Ordre international des palmes académiques (OIPA/CAMES)

En marge de la cérémonie de clôture de la réunion extraordinaire du CCG, tenue à Conakry le 2 mars 2022, vingt-neuf (29) Enseignants-chercheurs et Chercheurs guinéens ont été décorés dans l’Ordre international des palmes académiques du CAMES (OIPA/CAMES) pour leurs contributions à l’essor de l’enseignement Supérieur dans leur pays et dans l’espace CAMES à travers ses programmes.



Les heureux récipiendaires ont reçu leurs distinctions honorifiques des mains du Grand Chancelier de l’OIPA/CAMES, Pr Abou NAPON, Secrétaire Général par Intérim du CAMES, en présence de la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation de la République de Guinée, Dr Diaka SIDIBÉ, des membres du Conseil de l’Ordre, des Présidents des Universités et de plusieurs autres personnalités académiques et scientifiques.

Ces Enseignants-chercheurs et Chercheurs ont été proposés par leur pays respectifs ou à titre exceptionnel par le Secrétaire Général du CAMES, Grand chancelier de l’Ordre, conformément aux textes statutaires du Conseil. Après validation par des résolutions du Conseil des Ministres, ils ont été élevés dans les différents grades de l’OIPA CAMES.



Au Grade de Chevalier

  1. À titre posthume DIALLO Mamadou Saïdou, Maître de conférences en Sciences biologiques, République de Guinée ;
  2. OULARE Kabine, Maître de conférences en Sciences biologiques, République de Guinée ;
  3. BARRY Ismaël, Professeur titulaire (interne) d’histoire, Université G. L. C. de Sonfonia, République de Guinée ;
  4. TOURE Fanta, Maître de Conférences en chimie nutritionnelle, Université Gamal Abdel Nasser, Conakry, République de Guinée ;
  5. CISSE Mohamed, Professeur titulaire de Dermatologie-Vénéréologie, Université Gamal Abdel Nasser, République de Guinée ;
  6. DIALLO Aissatou Taran épouse DIALLO, Maître de Conférences agrégée en Chirurgie générale, Université Gamal Abdel Nasser, République de Guinée ;
  7. DIALLO Mamadou Saliou, Professeur des universités en Sciences du langage, Institut Supérieur de formation à distance (ISFAD), République de Guinée ;
  8. DIALLO Sara Bailo, Enseignant-chercheur en Pédologie, Institut Supérieur Agronomique et Vétérinaire de Faranah, République de Guinée ;
  9. KANTE Cellou, Enseignant-chercheur en Eau et Environnement, Institut Supérieur de Technologie de Mamou, République de Guinée ;
  10. SIDIME Youssouf, Professeur d’épidémiologie vétérinaire, Institut supérieur des Sciences et de Médecine vétérinaire de Dalaba, Guinée.
  11. TOURE Binko Mamady, Maître de Conférences, Bases de données, Université Gamal Abdel de Conakry, République de Guinée ;
  12. BAH Ahmadou Oury Koré, Enseignant-chercheur en Sciences économiques et de gestion, Université Gamal Abdel Nasser, République de Guinée ;
  13. BALDE Djénabou, Enseignante-chercheure en Sciences de l’éducation, Institut Supérieur des Sciences de l’éducation de Guinée (ISSEG), République de Guinée ;
  14. DIALLO Mamadou Dian Gongore, Enseignant-chercheur en Sciences de l’éducation, Université de Labé, République de Guinée ;
  15. KEITA Sékou Moussa, Enseignant-chercheur en biologie végétale/Environnement, Centre d’Etudes et de Recherche en Environnement (CERE), République de Guinée ;
  16. TRAORE Doussou Lanciné, Enseignant-chercheur en Calculs d’eaux énergétiques ; Projection des centrales hydroélectriques, Recteur Université Gamal Abdel Nasser, République de Guinée ;
  17. BANGOURA Momo, Enseignant-chercheur de Mathématiques, Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, République de Guinée ;
  18. BARRY Djénabou, Enseignante-chercheure d’Histoire, Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) de Kountia,
  19. DIABY Idrissa, Enseignant-chercheur de Physique de l’atmosphère, climat et problèmes environnementaux, Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, République de Guinée ;
  20. DIALLO Ousmane Wora, Enseignant-chercheur d’Analyse fonctionnelle, Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, République de Guinée ;
  21. TOURE Mabetty, Enseignante-chercheure de Géographie, Université Général Lansana Conté de Sonfonia-Conakry, République de Guinée ;
  22. BOIRO Mamadou Yéro, Enseignant-chercheur en Base de données, Institut de Recherche en Biologie Appliquée de Guinée (IRBAG-Kindia), République de Guinée ;
  23. CAMARA Sidafa, Enseignant-chercheur de Géographie, Institut Supérieur des Arts Mory Kanté de Dubréka, République de Guinée ;
  24. KEITA Manga, Enseignant-chercheur de Géographie, Université Général Lansana Conté de Sonfonia-Conakry, République de Guinée ;
  25. KOUROUMA Oumou, Enseignante-chercheure de Génie Chimique, Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, République de Guinée ;
  26. SYLLA Boubacar, Enseignant-chercheur de Mathématiques (Analyse réelle/complexe, Théorie des fonctions), Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, République de Guinée.


Au Grade d’Officier

  1. KEITA Mamby, Enseignant-chercheur en Physique (Energie renouvelable), Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, République de Guinée ;
  2. KOUROUMA Mamadi, Enseignant-chercheur en Sciences de l’éducation, Université Général Lansana Conté de Sonfonia, République de Guinée ;
  3. BARRY Mamadou Samba, Enseignant-chercheur de Botanique, Université de Kindia, République de Guinée.

Prononçant la réponse statutaire au nom de ses collègues récipiendaires, le Pr DIALLO Aissatou Taran épouse DIALLO a remercié tous ceux qui ont contribué à leur réception dans l’OIPA-CAMES.

Pr DIALLO Aissatou Taran épouse DIALLO

« Nous rendons grâce à Dieu et adressons nos hommages à nos maîtres, d’ici et d’ailleurs, qui nous ont permis de franchir les étapes préalables au mérite d’être éligible à cette reconnaissance. Nous remercions également le Comité de sélection du CAMES. ». A-t-elle a également fait un plaidoyer pour l’admission dans l’OIPA-CAMES de leurs collègues Enseignants-chercheurs et Chercheurs qui « s’illustrent tous les jours sur la voie de la promotion du CAMES dans notre pays ».

Le Pr DIALLO a, par ailleurs, salué les progrès accomplis par le CAMES pour alléger les procédures de communication et accroître les mesures de qualité et d’excellence de l’institution à travers notamment la dématérialisation des programmes statutaires impulsés par le Programme SILHOUETTE du CAMES. Les récipiendaires s’engagent à s’inscrire dans cette dynamique et à se constituer en « relais » entre le CAMES et leurs institutions.



Commentaires

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.