Actualités

Partager sur :

Les rideaux sont tombés sur la 45e session des CCI, avec un taux de réussite de 87,55%

29 juillet 2023 Actualités
Vue 29 fois

La réunion ordinaire du Comité Consultatif Général (CCG) a pris fin le 29 juillet 2023 à l’Université de Lomé (Togo), avec une cérémonie de clôture présidée par le Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche du Togo, Majesté Ihou Nazoba WATEBA. Cette cérémonie a également été marquée par la proclamation des résultats de la 45e session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI), affichant un taux global de réussite de 87,55%.

Prenant la parole en premier, le Président du CCG, Pr Ahmadou Aly MBAYE, a rappelé que tous les objectifs assignés à la réunion ont été atteints dans une ambiance des plus cordiales, grâce à un cadre de travail propice à la réflexion, mis à disposition par le pays hôte. Il a à cet effet exprimé la profonde gratitude du CCG envers toutes les personnes qui ont contribué à la parfaite réussite des travaux.

En proclamant les résultats, le Président du CCG a rappelé que lors de la 45e session des CCI, 2 369 candidats ont été inscrits sur les différentes Listes d’aptitude du CAMES (Maîtres-assistants et Chargés de recherches, Maîtres de conférences et Maîtres de recherche, Professeurs titulaires/Directeurs de recherches), soit un taux de réussite global de 87,55 %.

Le Président du CCG a également saisi l’occasion pour rappeler les principales raisons expliquant les échecs constatés, notamment :

  • des dossiers irrecevables (absence et/ou non validité de documents administratifs et autres pièces clés du dossier) ;
  • une insuffisance quantitative et/ou qualitative de production scientifique (articles et fiches techniques) ;
  • la non-reconnaissance des revues scientifiques ;
  • l’absence de preuves d’indexation des revues scientifiques ;
  • l’absence et/ou la non-validité des preuves d’encadrement de mémoire et de thèse.

Il a par conséquent invité les Commissions institutionnelles des institutions d’enseignement supérieur et de recherche à prendre toutes les dispositions requises pour réduire les désagréments souvent constatés, en se référant aux recommandations émises par les CTS.

Pour sa part, le Secrétaire Général du CAMES, Pr. Souleymane KONATÉ, a exprimé sa gratitude envers les membres du CCG, les Présidents et les rapporteurs des CTS, ainsi que les autres participants, pour leur présence et la qualité des  échanges. Selon lui, la bonne collaboration entre les membres du CCG et les Présidents de CTS a permis de conduire cette session avec efficacité et succès et de couvrir ainsi tous les points inscrits à l’ordre du jour dans le délai imparti.

Le Pr Souleymane KONATÉ a salué, par ailleurs, le taux de réussite global de 87,55 % enregistré lors de cette 45e session des Comités Consultatifs Interafricains (CCI)

« Notre espace commun d’enseignement supérieur et de recherche vient ainsi de se renforcer avec la promotion de 2 369 nouveaux enseignants-chercheurs et chercheurs dans les différents grades du CAMES. Cependant, nous notons avec regret que 307 candidats ont été ajournés lors de cette session, et les motifs d’ajournement vous ont également été présentés par le Président du CCG ».

Pr Souleymane KONATÉ, Secrétaire Général du CAMES.

Il a poursuivi son propos en espérant que les représentants des institutions d’enseignement supérieur et de recherche, participant à la réunion, sauront partager les raisons de ces échecs avec leurs pairs, dans une dynamique d’amélioration continue, afin d’en tirer des leçons pour l’avenir.

Le Pr Souleymane KONATÉ a souligné que 418 femmes, sur les 448 candidatures féminines présentées, ont été inscrites sur les différentes listes d’aptitude du CAMES, soit un taux de réussite de 90,87 %, largement supérieur à celui des hommes (86,87 %).

L’un des faits majeurs qui mérite d’être souligné est l’inscription, pour la première fois, des enseignants-chercheurs et chercheurs de la Guinée et du Tchad dans le CTS Sciences économiques et de gestion

« Notre institution commune vient ainsi d’offrir à la Guinée ses premiers Maîtres Assistants et au Tchad ses premiers Maîtres de Conférences du CAMES en Sciences économiques et de gestion ».

Pr Souleymane KONATÉ, Secrétaire Général du CAMES.

« Ceci témoigne d’une certaine confiance retrouvée dans le système d’évaluation du CAMES de la part de ces deux pays », a conclu le Pr Souleymane KONATÉ, avant d’inviter l’ensemble des pays membres de notre institution à participer activement aux programmes d’évaluation du CAMES et à opter pour la voie exclusive du CAMES pour l’évaluation des enseignants-chercheurs et chercheurs.

« J’exhorte également les membres du CCG et les Présidents des Comités Techniques Spécialités à s’impliquer davantage dans ce processus en réfléchissant à de nouvelles approches d’accompagnement et de préparation de leurs homologues dans les pays à faible taux de participation aux programmes du CAMES, afin de les amener à embrasser la prestigieuse voie de la promotion par le CAMES ».

Pr Souleymane KONATÉ, Secrétaire Général du CAMES.

Dans son mot de clôture, le Pr WATEBA a rappelé l’importance de l’enseignement supérieur et de l’éducation dans le développement d’un pays. Pour lui, le CAMES est une institution solide et sage qui doit demeurer cette lumière qui éclaire le chemin de la recherche. Félicitant les lauréats de cette 45e session des CCI du CAMES, le Ministre WATEBA leur a rappelé le rôle et la responsabilité des enseignants-chercheurs et chercheurs dans nos pays respectifs.

This is a new Text block. Change the text.

Les statistiques globales

This is a new Text block. Change the text.

Pour les candidats non inscrits sur la liste, prière saisir votre institution pour de plus amples informations.




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.